en tête dim
Colossal

Colossal de Nacho Vigalondo

Avec Anne Hathaway

Année 2017

L’intérêt de « Colossal » repose sur une originalité scénaristique improbable : faire cohabiter dans la même structure narrative un film sociétal sur une jeune femme qui quitte tout pour revenir dans sa ville natale, une histoire d’amour, un film catastrophe et un film fantastique. La plupart des réalisateurs se seraient plantés avec un concept aussi tordu mais pas Nacho Vigalondo. La partie américaine semble traditionnelle et bien construite tandis que la partie coréenne possède des effets spéciaux qui bousculent l’aspect classique de ce film. De plus, le scénario n’est pas dénué d’un humour qui aurait pu être totalement inapproprié mais qui fonctionne à la perfection. Dans le dernier quart, le film prend un nouveau virage qui laisse le spectateur, surpris et presque trahi par les évènements. Mais on termine cet OVNI cinématographique (jamais sorti en salle en France) bluffé !